Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Question posée le Lundi 6 / 2 / 1435 h. (=8/12/2013)

Lors du cours sur sahih muslim

Question :

Notre Sheikh - qu'ALLAH te préserve - : Parmi les réussites qu'ALLAH a octroyées à de nombreux étudiants en science, le fait d'assister à l'introduction de " sahih muslim " de votre éminence. Cependant, ce bienfait (ni'ma), ces règles que l'imam Muslim à évoquées, ont mal été interprétées par certains :

Il y en a qui les ont appliquées sur leurs frères de ahl as-sunna : Si (par exemple) un savant qualifie une personne comme étant "un innovateur", et que d'autres divergent avec lui, ceux là contraignent les autres à le qualifier d'innovateur (!). Après ça, ils se tournent vers ceux qui les ont contredits, ils s'écartent d'eux (!) et mettent en garde contre eux (!) croyant que cela représentent la voie des salafs. Alors que la croyance des deux parties est une et que leur minhâj est un. Et beaucoup d'entre eux résident dans des pays qui sont sous l'emprise du shirk, de la sorcellerie et du soufisme…

Auriez vous un conseil qui exposerai la vérité et une parole qui unirai les rangs ?

La réponse :

" Je dis : Celui à qui ALLAH accorde la réussite se doit d'exposer la vérité et de demander à ALLAH la guidance pour celui a qui elle fut exposée. Toutefois, après cela, il ne doit pas émaner de sa part le hajr (=s'écarter de lui), ne plus lui parler, comme cela se produit chez certains petits étudiants. Ils ne connaissent rien de la religion, et sont présents en Europe, à l'est et à l'ouest ; ils ne connaissent rien des choses élémentaires en terme de religion, mais sont éprouvés par le tabdî (=qualifier les autres d'innovateurs), le hajr (=s'écarter des autres).

C'est-à-dire : Untel a jugé untel d'innovateur, celui qui ne le qualifie pas d'innovateur, alors c'est un innovateur et on s'écarte de lui !!

Cela n'est en rien la voie des salafs ( ! )

Sheikh Ibn Baz – par exemple – ne faisait pas ce genre de choses. Il a de nombreuses répliques, mais il était investit dans la science. Il exposait la vérité et persévérait dans la science. Telle est la voie correcte. Quant à ce que font certains petits étudiants qui résident dans différents endroits, ils ne détiennent rien de la science, mais s'en prennent à leurs frères : " untel est innovateur (!) si tu ne le qualifie pas d'innovateur, alors nous te qualifieront d'innovateur !! ". Alors qu'ils font partie de ahl as-sunna. Les propos de celui-ci sont des propos de ahl as-sunna et n'a pas de propos conformes à ceux des innovateurs (!).

Certes, il arrive – parfois – de certains de ahl as-sunna des choses qu'on leur a attribuées, et il se peut que cela vrai, comme il se peut que cela soit faux. Mais ce genre de choses ne sont pas autorisées (!). Cela n'est pas connu des salafs de cette communauté, à savoir : que si l'un d'eux a une erreur, on s'écarte de lui, on le qualifie d'innovateur, puis qu'on exige des gens qu'ils le qualifient – eux aussi – d'innovateur et qu'ils s'écartent de lui. Cela ne représente pas la voie des salafs.

L'exemple le plus proche à cela est notre Sheikh, Sheikh 'Abd Al 'Aziz Ibn Baz. Il fut très profitable (grâce) à ALLAH. Ses fruits ont atteint les différentes horizons, beaucoup de bien fut réalisé par sa cause, il a de nombreuses répliques, mais il était investit dans la science. Cela n'a jamais été son intérêt, que s'il qualifie une personne d'innovateur, qu'il aille contraindre les gens à le rendre eux aussi innovateur ; que celui qui ne le juge pas innovateur, on le considèrera innovateur, puis on s'écarte de lui (!). Cela ne s'est jamais produit de la part du Sheikh, ni de ceux qui sont sur sa voie – qu'ALLAH lui fasse miséricorde – . " Fin de citation.

http://safeshare.tv/w/jlzldBUrYI

Tag(s) : #Al Abbâd

Partager cet article

Repost 0