Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Question : doit on mettre en garde contre un homme qui autorise de se révolter contre un gouverneur pervers ?

L'imam Al Albani : « cette personne – comme tu l'évoques – ou cet étudiant en science qui a cité ces propos, je ne considère pas que cette parole suffise pour se couper de lui. [En effet], le procédé de se couper des autres à cette époque, est exactement comme la révolte [sur les gouverneurs] ; ça n'apporte pas de bien ! Il n'y en a pas un de nous qui n'ait pas une parole [erronée] ou une « déviation » ou une erreur. Donc, si chaque fois que nous voyons une personne commettre une erreur ou une faute, nous nous coupons de lui, nous serons davantage divisés. Cependant, il faut exposer son erreur afin qu'elle n'atteigne pas les gens. » Fin de citation.

Cf. audio ( 799 ) de "silsila al houda wa an-nour"

Tag(s) : #Al Albani

Partager cet article

Repost 0