Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

" Moi, je ne crois pas qu'un musulman ne passe pas salam à son frère musulman, alors qu'il croit qu'il est musulman. Cette méprise n'est pas permise en Islam. Le fait que les musulmans divergent n'est pas une chose nouvelle, mais c'est ancien. Se conseiller est ce qui doit obligatoirement être présent entre les musulmans, qu'ils s'entraident et qu'ils s'aiment en ALLAH. Se diviser et se déchirer sont interdits en Islam, et aimer en ALLAH est recommandé en Islam ; détester en ALLAH aussi. Sauf que certaines personnes ne savent pas appliquer.

J'ai souvent été questionné sur le fait qu'un musulman se coupe (ou s'écarte) de son frère musulman pour une raison quelconque ?

Je dis donc : "s'écarter" – même si c'est légiféré à la base – sauf que notre époque n'est pas une époque faite pour appliquer cela. Car si tu veux te couper (ou t'écarter) de tout musulman à qui tu réprouves une chose, tu demeureras tout seul.

Aujourd'hui, nous n'avons pas à agir selon la méthode "détester en ALLAH et s'écarter en ALLAH", ceci est applicable lorsque la lance des musulmans est forte, et que l'état des musulmans se renforce dans leurs relations entre eux. A ce moment, si une personne dévie du droit chemin, on s'écartera d'elle, car cette "coupure" sera un remède et une éducation pour elle. Mais, aujourd'hui ce n'est pas le moment pour ça. C'est pour cette raison là qu'au siècle présent, il n'est en rien de la sagesse de s'écarter des gens à cause de leur déviance, que leur déviance soit au niveau de la croyance ( 'aquida ) ou de leur comportement ( soulouk ) ; nous devons patienter dans leur compagnie. Nous ne devons pas [qualifier] "d'égaré", ni de "mécréant" (!) car qualifier d'égaré ou de mécréant ne nous apporte rien, mais nous nous devons de faire des rappels, comme le dit [ALLAH] : ( et rappel, certes le rappel profite aux croyants )… "

Cf. audio ( 80 ) de "silsila al houda wa an-nour"

Tag(s) : #Al Albani

Partager cet article

Repost 0