Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Question: Il existe certains qui se revendiquent à la science islamique (3ilmchar3i), sauf qu'ils ont emprunté un minhaj par lequel ils scrutent les erreurs des savants et des prédicateurs, [puis] ils les amplifient et rejetent tous leurs actes de bien, et mettent en garde - selon leur prétention - les gens contre le fait d'assister à leurs cours. Ils ont même qualifié de pervers certains grands savants connus pour la science et la religiosité. Quel est votre conseil à ceux-là ?

La réponse de son éminence

Abd Allah Al Ghudayâne

- qu'Allah lui fasse miséricorde -:

" Chaque peuple à ses héritiers... chaque peuple à ses héritiers.

Si nous observons l'époque du messager - salla Allah 'alayhi wa salam - nous trouvons qu'il s'y est produit des désobéissances. Ces désobéissances ont des héritiers. On y trouvait l'hypocrisie, et ça s'est fait hériter. On y trouvait la mécréance, et ça s'est fait hériter. On y trouvait la foi authentique, et ça s'est fait hériter.

Selon ce fondement, lorsque quelqu'un souhaite parler sur une personne, qu'il sache que lui dicte et que les Anges écrivent !

Et celui qui atteste ces paroles, c'est Allah - jalla wa 'alâ - au Jour du Jugement ; c'est Lui qui juge: est-ce que cette parole est juste ou qu'elle n'est pas juste ?

[Allah dit]: (il ne prononce aucune parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l'inscrire) [s.50 v.18]

Avec toute personne responsable (moukallaf) - parmi les fils d'Adam - se trouvent deux Anges depuis la prière d'al 'açr jusqu'à la prière du fajr, et deux Anges depuis la prière du fajr jusqu'à la prière d'al 'açr. L'un à droite, le second à gauche. Celui qui est à droite écrit les hassanâtes, et celui qui est à gauche écrit les péchés.

S'il accompli une bonne action, elle sera alors parmi ses hassanâtes, et il (l'ange) l'écrira.

S'il accompli une mauvaise action, l'Ange des hassanâtes dit à l'Ange qui note les péchés: "attends, il se peut qu'il demande pardon, il se peut qu'il se repente."

S'il ne demande pas pardon, ni ne se repent, il lui dit: "inscris là, qu'Allah nous apaise de lui" !

L'Homme n'est donc pas "laissé-libre" c'est-à-dire: Il se lâche - jour et nuit - dans les réputations des gens insouciants et pense que cela est une élévation [en degré] pour lui. Il considère que c'est une élévation pour sa personne (!) et considère que ces paroles portées sur autrui sont un rabaissement de son "rang" (!).

Sauf que la réalité des choses, nul n'en a connaissance à part Allah.

Parmi les choses les plus importantes, est que la personne prenne conscience que tout ce qu'elle dit et tout ce qu'elle fait est inscrit à son encontre: [soit] bonne action, [soit] mauvaise action. na'am !" Fin de citation. Cf. ( http://safeshare.tv/v/EQvOjlz2WaY )

Tag(s) : #Al Ghudayâne

Partager cet article

Repost 0